Loulou, le copain virtuel !

 Voici un exemple entre mille d’une conversation, ce qui se passe dans le monde virtuel  et qui se pourrait transformer à une réalité…! tous les jours, ce genre de discussion naît  sur facebook,  en tout cas,  c’est l’une que j’ai le plus adoré…! au départ, je n’ai pas pensé à la publier, mais, c’est lui qui m’a donné l’idée après avoir su que suis une bloggeuse ! cette conversation était telle qu’elle est,  sans modification…!

– Bonjour, On cause ?

  • Marié ?
  • Oui … Avec des gosses
  • Et qu’est-ce que tu fous alors ?
  • Comment? Comprends pas ta question
  • Si t’es marié, qu’est-ce que tu veux faire avec moi ?
  • Une belle aventure improvisée, Ça n’a jamais détruit un couple une aventure bien maîtrisée !
  • Non, je ne sors pas avec les mariés, c’est une galère ! Vous avez des femmes à s’occuper non
  • Vivons cachés, vivons heureux …hoy ilay fiteny. Pourquoi galère ?
  • Ce n’est pas le fait d’être se caché, non j’ai déjà vécu une fois de sortir avec un marié, bien sûr il a menti mais je l’ai découvert quand même … puis, il peut sauter sa femme tant qu’il veut donc… pas la peine
  • Et puis il se pourrait qu’on s’entende bien, moi je ne  t’ai pas menti. Tout était dit au départ……donc je ne vois pas où est le souci. Contrairement à ton ex marié Lol
  • Non, le fait que tu essaies de se câliner avec lui,  il était indifférent car il venait de baiser sa femme, …! puis, il baisait sa femme car il était trop fauché pour payer une chambre hahahahah !
  • Mdrrr, Ce n’était pas un bon type apparemment. Dis-moi, tu recherches quoi exactement. Tu es mariée ? En couple ?
  • Mariée ve sa en couple oo ?
  • célibataire

.. Au fait, tu m’as l’air très sympa

Et toi tu as quel âge, sans indiscrétion !

  • 2?
  • Mety be amiko,
  • Femme mure et expérimentée
  • .. mety be aminy hono ka raha tava- tsoavaly za de ahoana ? lol
  • Dia atao izay mapety azy eo.lol
  • T’es plus à l’âge d’expérimenter mon cher, t’es à l’âge d’exercer ton savoir faire

–  Mba manao aventure miaraka @ sovaly.hi hi !

  • Je n’aime pas zany tsisy critère zany, mitaingina tsy aminà pa fotsiny zany
  • Comment ça, pas de critère ? face de cheval est en un.
  • Et face de porc ?
  • Tsisy mitaingina amina pa zany koa, matoa taingenana dia maha te hitaingina.
  • non, ohatran’ny hoe tsy mifidy asiana enao fa ze vonona d »efa mety… oups
  • Mdrrr
  • .. an tsaha ve ? hahaha sanatria !
  • oui koa, boky mivelatra ve tsy ho vakiana krkkr
  • Hi hi hi, jerena ihany ny kalitao ny boky ka, nefa sao efa bobongolo ?
  • Atao ze mampety azy hoy enao teo koa, na boky efa rovitra sy tataka be zao aza, de tsentsemako lakaoly ozy zany. –
  • NON !  boky mbola milay be ilay  aty an ! sans me vanter …
  • Vao may mety be amintsika izany.
  • Ka bokiko kosa aloha, tsy omena ze te hanandrana rehetra io ee!
  • Karakaraiko tsara sao rovitra…hosorako menaka matetika ho mandina lalandava
  • Mazava oazy, ny penina koa
  • penina efa miasa foana io eee ! ao antrano , tu vois zay tsy mampety azy… c’est comme une bière, consigné lol
  • Mino aho fa mafilotra ny bokinao.
  • oui mafilotra, sucré… !

-Ha ha ha…mahita tenenina… ! miasa foana ny penina, certes dombo dia mila rangitina. Tiko andramana sahady zany boky mafilotra izany.

  • non, serieux tsy mety amina le marié satria ndraindray na sangy aza le izy de mety tafateny tampoka oe, bedy sa maika hamonjy trano na genre mitovy amzany na oe efa avy tany… malsain*
  • Anisan’ny fahafinaretako ny mitsapa ny tsirony @ lelako, je vois ka. Azoko tsara aloha e ! sady zavatra probable tsy maintsy ho hisy.
  • Tsy mazoto za na hanao pipe anzany aza ! suis ouverte d’esprit fa @ io tsy poinsss
  • Zaniiii, Tsy tia fellation? Ary tia cunni ve nefa ?
  • Je n’aime pas faire une fellation à quelqu’un qui est marié, par contre je n’aime pas un mec qui ne fait pas un cunni.

– Raiso toa ny namana aho . Mbola rarahako fanta pomme zany @ zay sucré tsara

– Tsy mba oe chocolat ve lol

– Tsy de tsara…madinty

– Aleo fa tsy ajanon’tsika am nounoufra nentsika.  Zany moa nounossssa be an’ny dada oo

– Tonga ny saka…mila mitsaoka ny voalavo. Enchanté …et ravi d’avoir discuté avec toi

– ok! bye

– J’espère te revoir demain…Histoire de faire plus ample connaissance

– Ciao ciao et bonne nuit ! Bisous foufoune…

– okay, bonne nuit, embrasses bien ta femme pour moi :p

Le lendemain…

– C’est fait, et elle a aimé !

– hahaha ! bien

– Mais je ne  lui ai pas dit que je pensai à toi en l’embrassant

– Sale menteur !

– Il fallait …Bonjour ma biche, bien dormie ?

– Bonjour…Chouchou !

– Mety be amiko ndri !

  • Mety aza tsy mahalaza azy, izay aloha fa raha ny firesakao dia matoky valeur be
  • Hummm !

Donc mety ho tavan’olona, fa tsy biby …lol

  • Ie tavan’olona fa misy karazany le tava… mais bon…! lol
  • Omeo sary ary eh… ! sa mbola trop tôt njay . hihi
  • .. jusque-là je n’ai pas changé d’avis, je ne sors pas avec un marié Loulou
  • Pinamana ko, namana mi-noufre , tu changeras d’avis …t’inquiètes !

Et puis ce petit jeu de séduction …j’adooore

  • Devenir ami, n’est pas un problème, et puis là tu essaies de me défier donc tu auras le contraire de ce que tu veux !
  • Je ne te défie pas pour infos… J’ai envie d’être ton ami, amie pour cunni, amie pour la vie !
  • – alors, dit moi, qu’est- ce que vous ressentez quand vous faites un cunni ?   à part que c’est excitant ? hum, ça m’intrigues quand même qui est Loulou

– Loulou c’est loulou…peu importe qui il est…du moment qu’il te donne du plaisir ;Bah du plaisir… Y’a pas mieux de donner plaisir à une femme. Surtout quand elle prend goût.

  • Dis- moi ce que tu recherches chez un homme. Franchement !
  • Moi, j’aime les échanges, la discussion,  une découverte.., l’humour. Bien sûr on ne peut les avoir en même temps ça se cultive.. côté physique, j’aime regarder un beau mec, c’est hypocrite quand tu dis que c’est l’intérieur qui compte, comment peux- tu embrasser une personne qui ne te plait pas physiquement.
  • Dis-moi comment tu es physiquement pour avoir une image avec qui je parle
  • Sady tsy mahia no tsy matavy, peut-être un peu élancée mas ça me va euh en gros mignone …krkrkrk
  • Mety be amiko, donc il y a du monde pour déposer son CV. Combien en a du potentiel ?
  • – euh ? pourquoi tu cherches quelqu’un ?
  • Se faire des amies, parce que j’ai une envie folle de pimenter ma vie, je n’aime pas la monotonie, mais l’aventure sans lendemain ne me convient pas.
  • Et tu crois, que je suis l’épice ?
  • Ouiiiiii
  • Quel lendemain ? t’es déjà casé sauf que voudrais  cultiver l’épices pour avoir un lendemain.
  • Échange, expériences, rires, délire, cunni à gogo bien sûr avec quelqu’un qui n’aime pas une fellation avec un homme marié. Le mot 69 n’existe pas dans ton vocabulaire sexuel…mdrrrrr
  • Est-ce que t’es toujours en phase d’expérience ?
  • Expérience mihintsy zany amiko !
  • Et c’est moi la cible ? non, ça ne me plaît pas… yeurk, puis, suis en connaissance de cause qu’il baise souvent… !
  • Je vais t’apprendre à sucer un homme marié, t’inquiètes !
  • Maintenant je comprends pourquoi les hommes cherchent des autres femmes.
  • Dit, et si c’est toi qui es en phase d’expérience ? Lol  zay le polémique zay. S’il y a affinité donc on se cherche mutuellement.
  • Il est possible que suis en phase de délire,  ou crise de la trentaine mais moi j’assume.
  • C’est aussi valable pour les hommes, on est humain, jamais content de ce qu’on a. Instinctivement les hommes sont des prédateurs et les femmes soumises/
  • On est pareil, on n’aime pas la monotonie… donc on sera toujours en quête des adrénalines, des pulsions, peut-être que c’est une maladie
  • Peu importe quoi que ce soit…on ne vit qu’une fois…moi je fais ce qui me plait. Toi tu me plais déjà.
  • moi aussi je fais ce qui me plaît, sauf sucé la bite… de … loulou lol

Tu aimeras

Tu suceras

Tu lécheras

Tu avaleras

Et tu en redemanderas

  • hahahah ! ! tu veux faire de moi quelqu’un de soumise … haha ! on peut toujours rêver tu sais
  • N’est-ce pas chouchouuu, pas soumise, suceuse de première. Et toi au fond de toi tu aimes la lèche. Moi, j’apprécie plus le cunni que la fellation/
  • j’en avais un dans la bouche hein… il s’en souviendrait.
  • T’es une bonne salope apparemment. Lol
  • Les hommes pensent que toutes les femmes sont des salopes, les vrais l’espèrent bien…
  • HI HI
  • Bon appétit ma salope préféré

–    ie voa andeha  hisakafo mihitsy… salope nga ?

  • Ye, salope’ko. Any eh !
  • Aza de manao voky be sao d tsy tafiondrika rehefa hinana’ny bonbon an’ny dada

Salope d’un jour, salope pour toujours

  • Je sais que tu feras en sorte que je tomberai dans tes bras lol… haha ! prétentieux
  • Ha ha, c’est le but non ? et ta bouche sur ma tige.
  • Tous que je sais c’est qu’on s’entend bien à un certain niveau. Je sais aussi que tu connais ce que les personnes comme moi attend, donc tu persistes jusqu’à ce que je crève de dire ouiii.. mais… oufff sais pas jusqu’où ce jeu de séduction pourrait aller. En tout cas, toi rêves de s’agenouiller sur mon abricot
  • Espérons que mon rêve se réalisera

-Et mes rêves alors ?

– Les hommes mariés font ils partis de tes rêves chouchou..?Tsy maintsy anao cure na calcium ihany loulou

– hum….! Tu sais que suis pas vraiment en manque de sexe…

  • ..efa misy panindrona à la demande nga any ho any ? chouchouuu ! dis-moi tout !
  • Si je manque de sexe, je te sauterais peut -être, mais c’est la routine qui tue.
  • La raison pour laquelle, tu sors avec moi …Dia zay nierahana amiko, mais ce n’est pas le sexe qui est primordiale. Noufr sy pipe no atao alohany ! Any chouchou an !

– Pour toi, pas de pipe ! pauvre Loulou

– Ndriiii, tsy maintsy ihafy noufr zany ; efiko eh !

  • Fa maninona Loulou nefa no ihafy anzany e ?
  • Satria mety be @ loulou i chouchou
  • . c’est quoi mety, nena evidence mantsy zao no jereko
  • Non itako sympa be nji, de mahafinaritra be ana.
  • Otran’iza ary tarehiny Loulou …?
  • Ratsy kely, de maninona zao raha omena sary za ?
  • Je vais  mettre un posteur zany ? Hi hi
  • Poster an’ny Louis de Funes
  • purée …! Loulou minoufr de j’imagine que c’est Louis de Funès, ah je comprends que tu dis ma biche lol
  • Ha ha ha ha ! eo moa ee !
  • Alefaso nenao ka, tsy lasa miparitaka any eo sariko.
  • Koa raha tsy  zaza t1 za no anaparitaka sary. Alefao stp ; t’as rien à perdre.

Alefao aloha nenao e !

  • Chouchou an ! za ne efa hinoufre tsisy pipe de mbola za ihany no andefa 1 ; Tsy mba manana avantage mihitsy ve ?
  • Alefaso fotsiny fa aza be bla bla eo
  • Mmmh, Chérie an, oay chouchou mantsy ee ! J’attends
  • moi aussi j’attends, c’est vrai que c’est cool de papoter avec toi, mais il m’est   difficile d’envoyer mes  photos ; qui sait, peut-être tu es mon cousin ; ou connaissance.
  • Oui, qui sait si t’es l’amie de ma femme aussi. Tu vois, Stp. Je t’envoie le mien après.
  • Non !
  • Tohizo ary ny resaka aloha !  Mbola efiko ihany fa tsy manin e §
  • .. je me demande, efa ela le compte nao, efa ela zany sary gaigy tato… et toujours à la recherche d’une éventuelle salope noufrable ?
  • Franchement Mbola tsy nahita, à vendre daholo ny ato, izay tsy mety amintsika.
  • hum, tu veux que l’on t’offre gratuitement sur un plateau d’argent ?
  • NON ! Je veux que ça se fasse dans les règles de l’art.
  • sage décision
  • Je suis sage…ça mérite bien quelque chose, une photo par exemple.
  • ça mérite juste un câlin !
  • Loool
  • Pas de photo même si tu dis que tu vas te suicider lol
  • Kay kiousssa, masiaka be. –
  • pilokely sa tsy lanin dimilahy ?
  • Mais tu sais quoi, c’est moi la pdp
  • Sérieusement
  • Bien sur
  • Metiiiii be
  • Envoi moi une autre
  • .. c’est quoi mety ? NON
  • Pourquoi ?
  • non, efa mba nomena spapa oe za le PDP
  • ..tsy ji io Ra zany
  • Ny ankamroany manko zao mihevitra fa fake io, toa anao zao !
  • C’est vrai
  • non, c’est moi la pdp, c’est ça que j’aime, il y a une part de vérité quelque part, mais les gens n’y croient pas trop.
  • Franchement OA e ! envoi moi une autre photo stp
  • non, la tienne d’abord vu que t’as vu une partie de moi déjà
  • Mihanta kely loulou ! za ko ve mahazo mihanta ?
  • Je lou zay VO tu …hi hi
  • sale égoïste…
  • Pas égoïste…petit malin. Ho low bat za fa andeha hody hicharge.
  • sauf que moi aussi suis maligne
  • Mino za fa ahita sary aveo, j’espère, je compte sur toi.
  • Dans tes rêves le plus fou, raha mbola tsy mahita nenao za
  • Chouchouuuu, CHOUCHOUUUUUU T OUUUU ?
  • Oui
  • Ça va? Tu fais quoi ? nanao ahoana ny journée ?
  • Je parle avec toi
  • Vizaka chouchou ako ?
  • Loulou, je vois que tu veux toujours se rapprocher de moi
  • Lentement mais surement !
  • Waouuuh, aiza le pics ary ?
  • Tsisy
  • Mdrr alefako eo ny ahy an !
  • Vas -y, faciale ou ? :p

3D, misy azahoanji fy tsara

-*alefaso ary eo no…

– Aÿ sahy, hihi

– mbola bla bla fotsiny kay

  • Za pikambana @ lehilahy tsy manao firaisana @ internet. Reel ihany fa tsy virtuel. Bla bla e
  • Qui a dit qu’on va faire un sexe virtuel ? on parle de photo là
  • Ra mahazo anilay sary aho d … ! oay zafady. Ay mo nji tsy manao firaisana alohan’ny fisehoana. Ça ne va pas te tuer !
  • ka saika hanao firaisana angaha, tsisy valeur ntsony le fisehoana koa
  • Vas-y
  • ny in ?
  • Noufra … sary cherrieee an !
  • Non
  • Kay
  • Si ça ne va pas te tuer pourquoi tu n’envoies pas la tienne ?
  • Ra sary ary no efa otrzao, marina mafy na ilela paladia aza ahazo pipe ?
  • .. Promis

hahaha ! ka efa lazaina le izy koa, inona  mbola ho pipe eo… ?

– Lavo a eh, resy aleo manetry tena.  Sahala @ kamboty fitiavana, mananon-tena/  mijaly ee

– ça ne marche pas ! Et ça je déteste

– Zafady ary  e

– cette tactique, c’est révoltant

– J’essaie TT les moyens, mais mme est forte !

Mais…

– Lasa mahay vava be eo za nefa tsy hitako ny antony …

– Mme …., Je vous sollicite fortement de bien vouloir m’envoyer une photo de vous. Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part je vous serai gré de bien vouloir accepter ma tige s’initier au fin fond de votre gorge.

– Aza manao vava zany

Satria tsy misy Antony mazava anaovana izany

– haha! bien essayer, mais comme on reste tous les deux dans notre position, je suis dans l’obligation de refuser encore, le deal est  que : c’est toi qui doit envoyer la tienne d’abord, en attendant, je t’offre mon abricot pour que tu te noies dedans

– Bien reçu. Cordialement

– Suite à votre message pourriez-vous me faire part d’une photo de votre abricot afin que je puisse me noyer dedans convenablement comme vous l’avez mentionné précédemment

– haha ! Mauvaise idée… même si je le trouve parfait, et que j’en suis certaine que tu en prendras goût. Je crois que ce soir tu seras privé d’abricot

– Madame si vous souhaitez une bonne collaboration entre nos engins respectifs, il faudrait que vous soyez plus souple entre chaque demande

– non, monsieur, tu ne fais que demander !

– Madame je tiens à préciser que ceux-ci ont été dits afin que mon liquide spermatozoïde s’unisse convenablement avec votre ovule. Madame on m’a appris à demander, non à violer

–  Monsieur a déformé les textes, parce que dans nos ébats presque torrides, il n’a jamais été mentionné qu’il y a déjà une confrontation entre nos engins, on a juste évoqué  que des actes buccaux.

Le lendemain

– Dérogation !

– Seule le juge peut supprimer une dérogation dont moi

– Mmmh, coucou ! Ça va ? T’as bien dormi ?

– oui…

– Loulou

–  génial, suis vraiment content

– pourquoi ?

– Parce que tu vas bien ? Je me soucie de toi tu sais !

– ah bon ? Et si je te disais que je vais mal ?

– Jte demanderai qu’est ce qui va pas ?

– Je dirais que  je ne suis pas dans mon assiette et que je me suis levée du pied gauche

– Je te proposerai un bon massage pour y remédier

– Je n’ai jamais fait un massage pour remédier aux problèmes

– Essaie et tu verras, satisfaction assurée !

– non, je n’aime pas fuir les problèmes, je l’affronte ou je le rase ! Ce n’est pas un massage qui me fera oublier des trucs !

– Satisfaite ou nounoufrée. C’est pour se détendre, pas pour résoudre.

– -Détendue on affronte mieux les problèmes

– Détendre, oui mais après t’auras toujours le truc dans la tête

– Bisous

– haha… alors, tu fuyais hier soir hein ?

– Du tout

– si !

– Aucune raison de jouir !

Fuir*

– bien bonjouir !

–  Lol

– Fais-moi le bonjouir sur ma bouche

– Ha ha ha !  On peut toujours rêver mon Loulou

– Seul les rêves deviennent réalité chouchou ! Tu verras

– non…pas toujours

– Je te promets, si on y croit. Et moi j’y crois, tu seras mien !

– Que quoi ? Que t’aurais une gorge profonde ? Tout le monde croit en quelque chose, mais, moi je crois que je vais prendre mes jambes à mon cou

– Peut-être pas demain… Mais bientôt hi hi .Tes jambes accrochées à mes reins tu veux dire

– non… cette assurance que tu as… hum…!

–  Quoi…ça ne te plaît pas ?

– Tu veux me dominer, et me voir soumise…hun, mais aucun problème si t’es pas casé

– Je le suis, et tu le sais. Ça n’empêche rien !

– Je viens de causer avec un pote, il m’a dit que comment un homme marié va s’occuper de toi, il saute juste sur une belle occasion car il en a marre des routines chez lui.

– Ton pote a sûrement envie de te sauter aussi ? Et puis, qu’il cause, je m’en bât les couilles.

– Je ne parle pas de toi, mais généralités

– J’en fais  partie

– Tu pars où? Tu pars en couilles? krkr

– Lol ! Retiens-les, par ta langue ! De longues caresses par ta langue

– T’aimes trop ma langue… et quand tu verrais ma bouche… tu en ferais une obsession

– J’aimerai voir de quoi elle est capable. Pour ensuite de faire part de ma langue, remontant doucement entre tes cuisses.

– Elle est capable de dire des gros mots, des conneries, des gentillesses, de la méchanceté … une léchouille quand il le fallait

– Pour rejoindre ta fente déjà toute humide, des gros mots pendant l’acte sexuel c’est pas mal

– euh non,??? Et là la conversation dérive hein

– Peut être et tu essaieras de pousser ma tête.

– Pas de sexe virtuel !

– Dis-moi alors que tu veux du réel ?

– Resaka ka atao kou…nenji zany de raisina an- tendrony, mba resaka manala azy aloha zany, resaka tendance eeh mddrr !

– On ne peut sortir avec un homme marié, on ne peut sortir loin, il a toujours un souci de rentrer chez lui. Puis, pas envie de manger dans la même assiette.

–  c’est une question d’organisation.

– huMM…. pourquoi t’es motivé à ce point ?

– Je  ne sais pas

– non, tu dois avoir une raison

– Je me demande même. Je te trouve sympa

– hum…! Ça je ne te le fais pas dire !

– Et puis on ne va pas se mentir… Je te trouve …

– Tu me trouves … ?

– Très chouchouuu

– So , am gonna fuck u… u’re gonna loose me … !

– Hi hi…remember …u’re mine honey

To be continued…!

Culture de la pauvreté sous le joug de colonialisme !

 

Culture de la pauvreté, voilà c’est ce que certains compatriotes cultivent. Si on suit l’exemple de Soamahamanina. On se demande pourquoi belle lurette ces bordiers n’avaient pas l’intention d’exploiter ces beaux carrés miniers ? Qu’est- ce qu’on fait de tous ces terrains ? » Jerena fotsiny toy ny tany nahalavoana  » ? On ne  bâtit pas une maison, ni de construire un cimetière, ni d’une activité agricole ? Alors …mandrora mitsilany ?

Ne serait-il pas mieux de trouver un consensus si des entités ont le courage d’investir ? Seulement dans la règle. C’est l’absence de Politique Publique concernant la régulation de toute exploitation minière est la cause de tous ces brouhahas de Soamahamanina.

Les populistes de part et d’autres profitent de l’occasion pour inciter les victimes à revendiquer le retrait des Chinois qu’il faut donner la priorité aux Malagasy- ce qui est tout à fait légitime – si vous, vous possédez la capitale nécessaire pour faire cette exploitation, je n’ai rien contre. Seulement, j’ai l’impression de voir des gens qui rêvent tout en marchant,  puisqu’ils ne connaissent pas que l’étalon or et ou l’accord de Breton Woods  ont rendu son âme en 1971. Après la seconde guerre mondiale ce système de remplacement connu une grande réussite, étant donné qu’il dépendait si étroitement des réserves en or. Donc, ne fait pas croire au malagasy que nous avons besoin de réserve en or à mettre à la Banque Centrale afin de garantir notre monnaie contre les fluctuations du change.

Ce n’est pas aujourd’hui ou pour demain l’éventuelle réapparition à l’étalon d’or. Pour s’y attendre je suis pour. La vraie question, est la gestion de l’exportation de l’or de nos richesses minières. Le système de gagnant gagnant «  win win » tout le monde sera content, l’investisseur, les  propriétaires du terrain ainsi que  la commune, seule la population riveraine a la priorité d’avoir la convenance de travailler avec les investisseurs. C’est monnaie courant dans les pays développés tels que les USA, Allemagne, France etc. Ces pays ont été à genoux, supplier les investisseurs pour travailler chez eux, ils s’en foutent de quel pays ils viennent. Leur priorité, ce qu’il y a un développement économique. Notre cas, c’est le contraire, on est si protecteur, ces terres,  notre prunelle de nos yeux or on ne sait même pas comment exploiter ses richesses. On est champion  à des choses futiles telles que des  créations des buzz  sur les réseaux sociaux. Oupps !

[Oui, oui ! … c’est vous qui  êtes pauvre parce que vous ne pouvez pas acheter une robe à 7000$ pis c’est tout]. Passons !..

Selon l’étude de la banque de Dubaï, Madagascar pourrait produire 200 kg d’or par semaine si les réformes de l’exploitation aurifère sont effectives. Si l’on suppose que 1 g de l’or vaut 130.000 ar. Donc, 26 milliards d’ariary engendreront de recette pour l’Etat.

Je ne partage pas cette fascination de pauvreté «  Aleo ho lo, toy izay ho an-kavana » on vit encore sur le joug de colonialisme, tous qui sont étranger est à débusquer. Et l’exploitation illicite en tous genre au profit des minorités malagasy, ce fléau est-elle endiguée ?

Ne serait-il pas raisonnable que nous planchions sur une Politique Minière soutenable et inclusive avant de parler de Loi, Code Minier …aussi de réintégrer le comptoir de national de l’or au sein du système économique de Madagascar qui nous permettra de gérer le secteur minier au profit de toute la population Malagasy.

 

Faire semblant !

L’homme s’enorgueillis épisodiquement d’être une créature intelligent, tout cela parce qu’il peut assembler ensemble deux idées claustrées et lire un dessein à l’envers.

Si l’intelligence incontestablement subsistait chez l’homme, il ne s’accommoderait pas pour courir inexorablement à sa perte ou continuer d’avoir une petite vie recroquevillée par jonction à ses concrètes aptitudes.

L’intelligence hélas ne semble qu’être au service de l’ego ou tout au moins de la survie de l’individu ou du groupe telle qu’il l’engendre possible. Quelque chose donc de beaucoup plus puissant que l’intelligence de l’homme guide ou limite son déambulation.

Les aléas de la vie, les « exécrables » rencontres précoces ont pu nous faire faire des choix dont certains nous éborgnent, prendre des décisions parfois caduques, clouer en nous des convictions pour le moins contestables et souvent pénalisantes.

Tant que personne ne nous dit (et encore à condition de bien vouloir le percevoir) que cela ( les contingences dans dont nous avons fait ces éventails, pris ces décisions, consentir à ces croyances) est achevé et qu’il n’est plus indispensable de poursuivre ainsi, nous continuons de garder une contenance inconfortable qui n’a plus à aujourd’hui ses raisons d’âme.

Nous continuons en sommes à pourchasser de faire semblant d’être un autre mortel que nous-mêmes … pour notre plus grande calamité. Notre attitude de subordination, d’expectative ou d’incalculable stimulation n’est la vraie conduite que nous aurions si nous étions débarrassés de certains de nos choix, de nos décisions, de nos certitudes antérieures.

Alors redevenons réels, sans peut être parfois même avoir la crainte d’être consubstantiel, distinct et innovants. Et puis aussi admettre que l’on a été martyre de ses propres choix, décisions et certitudes permet de mieux appréhender, consentir et faire commerce avec ceux et celles qui ne savent pas encore qu’ils ne sont pas eux-mêmes.

 

 

LOKO MALAGASY TSARA HO HAY SY TADIDY

Angana

Dorehitra

Fiana

Fify
Fiandrilavenona
Fotsy bobo
Fotsy botsatsaka
Fotsy botsiaka
Fotsy hatsatra
Fotsy hiaka
Fotsy manganohano
Fotsy mangatsakatsaka
Fotsy mangatsohatso
Fotsy manjopiaka
Fotsy ranoray
Fotsy ravoravo
Haboka

Havoka

Hodikarabo

Jaky mena
Mainty
Mainty ngaly
Mainty ngilo
Mainty ngizina
Mainty piso
Mainty vasoka
Maintimainty

Mainty vasoka

Maitso
Maitso antitra
Maitso mavana
Maitso milenodenoka
Maitso tanora

Manga
Manga antitra
Manga tanora
Manga volondanitra

Mangatrakatraka

Mangatsakatsaka

Mangatsohatso

Manja

Mihodi-bola
Mihodi-bola
Mania
Mantsasaka
Mavo
Mavo antitra
Mavo mania
Mavo tanora
Mavokely
Mavomena
Mazaza
Mena
Mena antitra
Mena dorehitra
Mena hatraka
Mena jaky
Mena mangaka
Mena mangatrakatraka
Mena mangoràka
Mena mivaivay
Mena mahatrakatraka
Mena ranombalahy
Mena vongatraka

Menafify
Menapiny
Merona
Miarimbilany
Mihod-ibola
Mivolom-bolafotsy
Mivolom-bolamena

Mivolombodipona
Ngerona

Ngizina
Nifinakanga
Piripiso
Tamotamo

Tsatsaka

Vondamoty

Volomamalona

Volombitsika
Vololona
Volombatolalaka
Volomboahangy
Volomparasy

Volompiso
Volondaoranjy
Volondavenona
Volondomotra
Volonkary
Volontakatra
Vony
Vonimpaiso
Vonivony

Misy dikany avokoa eo amin’ny Malagasy ny loko, misy hifandraisany amin’ny zava-boahary na vintana . Fiteniny Ntaolo ny hoe :  » Mahazoa fahalanana amin’ireo voahary manodidina anao « … Lire la suite

ZOOM SUR TES ÉMOTIONS !

Es-tu prêt (e) à passer du rire aux larmes ? A piquer une grosse colère et grimacer de dégoût ?

Même pas peur ?… C’est ce qu’on va voir !

Ton frère déboule dans ta chambre et pique ton jouet…Tu passes en mode warrior, lui hurles dessus et le poursuis dans toute la maison ! Ton père a beau dire qu’il n’y a pas de quoi en faire une montagne, en un clin d’œil, tu es passé de la joie à la colère noire, tes émotions ( et ton frère … 🙂 !) t’en fait voir de toutes les couleurs !

No panic ! Etre chamboulé par ses émotions, c’est normal. C’est très difficile de lutter contre : les émotions, comme l’expliquent les scientifiques, elles font profondément partie de nous. Depuis toujours. Et si tu penses qu’il serait plus cool pour toi de ne jamais avoir, par exemple, à te mettre en colère, oublie : les émotions, c’est sacrement utile !

Si tu en ressens, c’est qu’il se passe quelque chose d’important pour toi.( Tu hurles, tu cours…) . Elles ont beau être passagère ( quelques secondes maxi en général), tes émotions t’aident à t’adapter au monde qui t’entoure. En même temps, elles renseignent les autres sur ton état : les expériences scientifiques montrent qu’un visage de joie, tristesse, colère, peur ou dégoût est presque toujours reconnu d’un bout à l’autre de la planète !

Ben voilà t’es comme tout le monde, une big machine à émotion.

D’où viennent toutes ses émotions alors ? — de ton cerveau banane !

Chacun de ses émotions t’envahit, des millions de circuits renvoient des signes et s’activent pour informer différentes zones de ton cerveau.

LA JOIE 

Youppii ! hourra ! weeeee ! On voit la vie en rose

La joie c’est l’émotion la plus facilement reconnue au monde, les gens comprennent illico qu’ils voient quelqu’un de content ! C’est une émotion positive, se partage facilement, y a rien de contagieux q’un fou rire ( le stress diminue, le rythme de cœur ralentie, le sang circule moins vite ) si t’es genre grumpy cat, saches que être joyeux ça se travaille : respire profondément et lentement par le nez, décide de sourire et marcher à petit  pas )

TRISTESSE 

 Bouh !on se broie du noir, quel  cafard ?

Elle nous tombe dessus à cause d’un petit rien ( perte de quelque chose, téléphone, quelque chose qu’on tiens à cœur …) ou d’un événement grave ( la mort d’un proche ) ça c’est la tristesse, cette sensation de vide, de n’avoir envie de rien. Cette émotion négative, se devine sur le visage, le regard ailleurs, la façon de se tenir, de bouger.

La plupart de gens essaie de cacher leur tristesse, leur émotions négatives, mais on ne peut pas être bourré d’énergie tout le temps.

Pleure, ça aide, c’est un anti-douleur

COLERE 

La moutarde au nez, les poings serrés, alerte rouge …

La prochaine fois que tu piques une crise, dis que ce n’est pas de ta faute mais celle de Némesis…Némesis ? oui la déesse de la colère, au temps de la Grèce Antique.

C’est une émotion négative qu’il faut apprendre à  contrôler pour bien vivre avec les autres. La colère peut faire des dégâts que l’on regrette ensuite; le poing serré, le visage se transforme, on est prêt à attaquer ( le cœur s’accélère, la respiration aussi, la voix change et des substances stressantes, comme l’adrénaline, sont libérées dans le corps sous tension ) Pas étonnant qu’on voie rouge. Mieux l’exprimer ; elle agit quelque fois comme un dopant. La preuve qu’on peut faire fureur en étant vraiment de mauvais poil : les Angry birds, malgré leur sale caractère, ont des millions de fans dans le monde !

PEUR 

Ahh !   Panique à bord !

Face au danger, la peur bleue peut nous scotcher !

Quelle trouille ! La peur est sans doute la plus étudiée par les scientifiques. Elle se déclenche dès qu’on perçoit un danger, réel ou pas…on a la chair de poule.

L’amygdale qui s’active à chaque fois qu’on éprouve de la peur. C’est par elle que l’alerte passe. On est d’abord immobile : fuir, faire face au danger ? se cacher…? puis on passe à l’action, le cœur s’accélère, le sang se dirige vers la jambe pour leur fournir plus d’énergie …au secours …!

Indispensable mais s’apprend aussi pour en devenir une phobie, il existe plusieurs sortes de phobies (des cafards, araignées etc…mais le plus dingue, c’est le film d’horreur, on flippe toute en sachant que il n’y a aucun danger. Peut -être nous adorons les substances dopantes relâchées dans le corps quand la terreur nous envahit !

LE DEGOUT 

Beurk ! Quand c’est trop devenir crado, y a de quoi devenir vert …de dégoût !

Si on te parles de crottes, kaka boudin, de vomi…  On parie que tu grimaces déjà en lisant ces lignes ? ça te dégoûte ? tu pousses un  yeurk ! connu dans toutes les langues, tu te bouches le nez, ou tu fais un mouvement de recul. Tant mieux, le dégoût est une arme efficace contre tout ce qui peut être dangereux pour notre santé et présenter un risque de maladie.

Mais il n’y a pas que ça qui cause le dégoût. On peut aussi être rebuté par des mots, des gestes des idées selon le pays où on vit : En Asie par exemple, manger des insectes est naturel, alors que chez toi la vue d’un moucheron dans ton assiette fait fuir !

En Inde s’embrasser en public est quasi- interdit, considéré comme dégoûtant mais cela ne gêne personne en Europe.

Contrairement aux autres émotions, le dégoût ralentit la respiration et les battements de cœur et perturbe la digestion. Jusqu’à dans le pire des cas, provoquer des nausées : le dégoût est si grand qu’on à l’impression de s’empoisonner et on vomit ! yeurk Dégoûtant. Sauf si tu t’appelles Vomito 🙂

What the hell ? Even if… !

Even if they said that there are 100 reasons to support gay marriage, I say there are millions reasons to fight against it in “Madagascar « 

1-  all the gay people I meet so far seems to be sick and need some PSY (some friend ), I am deeply convinced that if they were healed from their childhood, they will be normal, lack of communication and ailement.
2- Even the law in physics shows that attraction comes from different polarization (+ and -) or (North and south magnetization) the same polarity produce repulsion.

Why would you call everyone who is not agree with this ignorant?

Is this your best and only argument. BTW, if a white man marry a black woman they will probably have a child together, can 2 men have a baby together ? or 2 women ?

I’m againts same sex marriage not cause i’m ignorant or a christian but cause it’s not natural. It has been proven many times with scientific fact that race does not exist within humans so this argument is not a real one.

In our country community is preponderant that individualism, everywhere you go as long as you are in Madagascar community behavior is still very important, individualism cannot go against community. And the community manner of thinking will never accept gay marriage, unless you were not born over here, and grew from abroad.

Times change get over it or get left behind ! great, so i hope you will say the same thing when the pedophiles claim the same rights as gay people. Furthermore, i would like to point the fact that back in 40’s it was legal and moral to be antisemitic. Right is right, wrong is wrong not matter of some powerful people support.

I put it there to show that saying it’s just about sexual orientation can also be used by them, saying that time is changing can also be used by them. In some culture a man can marry a 15 years old girl. But that doesn’t make it right just as same sex marriage. Same sex marriage has succeded just because many powerfull people support it, it’s all about influence.

Problem is much important than other problem in this country? Like poverty or health/ education for example is much important than Gay ISSUE. Come down on earth guys !!

– I still love you 

 – I still supporting you, yes, we’re still friend, 

– No, I’m not judging you, 

– No, I’m not condemning you go to hell, 

– No, I’ll not let anyone to bully you

Accept it, if that is your choice, but don’t judge or force others to like and accept it. Remember it was in the US law, though elected 5 to 4 not 9 to 0. So let’s Respect each others choice.

La frustration : Acquise ou Innée ? sans elle aucune évolution ne serait possible !

Il m’est arrivé parfois / souvent, de rencontrer dans mon entourage  :  des personnes frustrées, jamais contentes, toujours envie de plus, sentiment que les autres sont mieux lotis. Ils leur arrivent même de voler par jalousie, persuadées que les autres ont tout et pas elles et qu’il est juste qu’elles se servent à leurs dépens.

Je me suis alors  posée la question : Serait-ce leur histoire qui expliquerait cela ou bien leur nature intrinsèque ?

A priori l’on pourrait penser que cela est beaucoup fréquent chez les enfants de famille nombreuse qui auraient souffert de voir l’un de leurs frères ou sœurs beaucoup plus gâté qu’eux. Ou je manque de discernement car moi je n’ai qu’un frère ?

Sur l’aspect psychologique : Etre frustré c’est  sentir privé d’une satisfaction vitale, ce n’est même pas une question de richesse ou  de pauvrété. J’ai un milliard et je ne me contenterai pas, je veux 10 milliards de plus…

L’Astrologie m’ayant souvent servi de base de réflexion, je finis par penser que les saturniens ont une prédisposition

innée à mal vivre un tout petit moment où ils se sont sentis frustrés et qu’ensuite, faute de soins appropriés, ils se sont restés ancrés dans cette souffrance.

Les Saturniens, oui, et aussi les Lunaires, si émotionnellement impliqués…. et autocentrés, oui ? j’ai vu aussi chez les Vénusiens de gros besoins de posséder, qui engendrent de belles frustrations…

Hier, le texte s’arrêtait là, mais je continue encore à approfondir le sujet.

Je verrais plutôt ce besoin de revendication continuelle du côté des combinaisons Mars/Lune.

Les saturniens étant naturellement bien habitués à la frustration, et possédant d’ailleurs un haut niveau de tolérance à celle-ci, ce dont peu de mortels sont capables. Mais possible que l’optimisme saturnien (oui) démesuré, leur conférant la lucidité d’envisager toujours les pires situations afin d’anticiper et de se réserver de bonnes surprises, soit extérieurement interprété comme du pessimisme (alors que c’est le contraire).

La frustration (ou plutôt la tolérance à…) a mauvaise presse de nos jours, mais elle est une vertu qui permet bien des évolutions et adaptations. En corollaire (apparemment paradoxal), la capacité d’indignation va de pair avec la maxime « qui peut le plus peut le moins » : en mettant le doigt de façon critique sur ce qui ne va pas, le saturnien fait évoluer les choses. Il critique sans se plaindre, s’indigne sans jamais déprimer…

Comment une frustration peut-elle être innée ?

Hormis si on parle d’énergie vitale menant à l’action ? Dans ce cas, ce serait du ressort de Mars.

Je crois que toutes les configurations sont « prédisposées à » la frustration, mais de façons différentes au cas par cas. Non seulement ce qui frustre les uns ne frustre pas forcément les autres et inversement, mais aussi, les réactions à la frustration diffèrent selon les individus.

Comment définir la jalousie alors ?

Dans ce cas, outre la frustration, il s’agit surtout de convoitise. Souvent, on appelle « jalousie » le désir de s’approprier le « bien » d’autrui (convoitise), fut-ce en le détruisant pour qu’il ne puisse pas en profiter. La jalousie simple consistant à souffrir de frustration et à (éventuellement) envahir son environnement avec celle-ci (mais pas forcément en tentant de s’emparer ni détruire le bien d’autrui). C’est compliqué car les mots peuvent être interprétés sous différents sens.

La plainte est du domaine lunaire et combinée à l’agressivité marsienne, ça peut produire de la revendication plaintive : ce qu’on appelle « frustration », mais ce n’est pas exactement ça. La frustration authentique est un moteur, une énergie qui déplace des montagnes ! les besoins humains sont organisés selon une hiérarchie où, à la base, on retrouve les besoins physiologiques élémentaires, on retrouve les besoins psychologiques et affectifs d’ordre supérieur. Ce sont ces besoins qui créent la motivation humaine.

Sans frustration, aucune évolution ne serait possible !

Y lè koi…

– Y lè koi?

– Lait 5 heures !

– Woui ! Alors Jangil (Majunga)   s’éveille ?

– Woui !

– Ha bon! (Il se rendort. Baffe à droite, baffe à gauche à ceux qui n‘ont rien compris)

– Et Main-tenant, Y lè koi ?

– Il est Huitre heure !

– Ya bon ! Tu va zouvrir ?

– mais Zaki ?

– Mais zozuitres bien zur ! (elle zouvre les zuitres, une douzaine pas très fraiches, ékon déjà donné)

– Alorce ! Zè près pour mon pt’tit déj ?

– Woui ! Zavek ou chant moutarde ?

– Moue me tarde bien sur, j’ai tellement envie de te faire la gueule ! (en réalité les huitres n’étaient qu’un prétexte à se foutre en boule)

– Et main-tenant y lè koi ?

– zizi laid neuf heures

– Za bon ! Ya du nouveau ?

– Vi y’a l’président machin ka renversé l’président truc muche ( moche) y’a quinche maures, tous blancs, quel gâchis !

– Vi ! Torais pas du m’dire et main-temant y lé koi ?

– L’est mi-mi l’est midi l’est mi-cuit

– Mi-cuit koi ?

– Le lapin zo z’aumônes (zoo s’hormones)

– Tati y mis le whisky ?

– Wi !

– Alors tâtons y de la bête ! Et maintenant il est quoi ?

– 15 sœurs !

– Pour moi tout seul

– Vi ! Ta pa peure ?

– Peure de kinzseur ?

– Vi

– Non, c’est l’heure de ma sieste, une seule me suffit-rat

– et maintenant y lé koi ?

– dix huitres heures !

– Encore des zuitres ?

– Non ! Il est dix huit zeures

– Allah bonne heure ! Et maintenant y lé koi ?

– L’est 20 heures ! La télé ! le zournal ! Des à qui l’on fait croire que . . .

– Et toi t’y croix ?

– Non, j’suis descendu d’mon ptit nuache, les bobo-bards,c’est pour les autres.

– Zé maint’nant y lé koi ?

– C’est mid-nuit l’heure de crime.

– Ya j’aime,et c’est qui kon tu ce soir ?

– Toi !

Pendant que…J’ai déchiré les voiles !

Pendant que tu t’ennuies, d’autres s’amusent.

Pendant que tu te plains de tes douleurs,

D’autres courent le prix de la victoire

ou bien celle de la réussite

Pendant que tu ricanes de la politique et des autres en général,

D’autres construisent et font l’amour,

Pendant que tu te restes scotché chez toi devant un écran qui t’assomme,

D’autres  voguent sur les mers,

Ces autres qui ont enfin compris ou bien sont née avec la certitude

qu’ils ont encore et toujours le choix,

De se grandir ou bien de se réduire,

De se cacher ou bien de se montrer.

Ce voile mis trop tôt sur mon visage,

Je ne le voyais même plus,

Tellement j’y étais habitué.

Croyant même qu’il avait fait toujours partie de moi.

J’ai déchiré le voile, tel un hymen

Pour accéder à ma totale virginité,

De pensées.

Et je ne  me voile plus la face …!

La vie se passe ailleurs, aussi !

Bien sur, il n’est pas question de se noyer dans les délires ou même la vie des autres, mais simplement de penser à toutes formes de vies, histoire d’élargir un peu son champ de conscience et de réflexion.

Et puis aussi, brisons cette monotonie qui nous tue à petit feu.

Tout au fond de nous sommeille la notion d’Universel, ce besoin de nous sentir reliés à l’Univers entier. Nous ne pouvons rester dans nos critères étroits, notre prétention de tout savoir, et surtout de tout contrôler.

Je ne suis pas sur que l’on apprenne grand-chose en restant dans son tonneau toute sa vie durant car nous existons grâce aux chocs avec les autres. Rencontrer la poésie, admirer ce qui est beau permet à l’homme de se grandir lui-même, de quitter les frontières arbitraires qu’il s’était imposées.

Bien sur à chacun ses aspirations sa soif de connaitre, de bouger ou non mais parfois, une opposition entre deux planètes dans le thème astrologique peut brider cet élan spontané, c’est alors qu’effectivement il faut rentrer dans son tonneau muni d’un compas et chercher ce qui bloque, quand et pourquoi cela a bloqué.

Car si la vie passe ailleurs, aussi, elle doit bien aussi passer par chez nous.

Lire la suite